Mon matériel de photographe

Mon matériel – résumé

Mon sac photo est composé de ce précieux matériel. Les bons outils font les bons ouvriers et on peut dire la même chose des photographes. Psst, vous pouvez cliquer sur chaque catégorie pour y aller directement.

Boîtiers

Objectifs

Stabilisation

  • Stabilisateur DJI Ronin sc2
  • Trépied K&F TM2515T1
  • Trépied de table Manfrotto

Éclairage

Matériel technique & autre équipement

  • 2eme batterie (indispensable) 
  • Chargeur de batterie (non fournit avec l’a7iii, mais indispensable aussi)
  • Sacs photos 
  • Filtre neutre (pour protéger la lentille)
  • Pinceau et soufflette (pour nettoyer le boîtier et les objectifs)
  • Disques durs externes (un pour travailler et l’autre pour sauvegarder les photos / vidéos) 
  • Ordinateur AERO 15 de Gigabyte (vous comptiez traiter vos photos comment ?)

Et si jamais vous voulez en savoir plus sur le matériel de photographe / vidéaste, alors je vous invite à lire la section suivante (en plus elle a été écrite avec amour ✨.)

Mon matériel – détails   

Que vous faisiez de la photographie pour le plaisir ou que vous vous lanciez en tant que professionnel·lle, il y a des indispensables à ne pas négliger.

Faisons un tour dans mes coulisses, je vous raconterai par où je suis passée, quel matériel j’ai actuellement, et pourquoi.

Boîtier(s)  

J’ai longtemps fait de la photo en amateur avec un Canon EOS 400D (ça ressemble à ça).

Depuis 2021, je suis passée chez Sony, avec le a7iii, que vous pouvez voir en photo ci-dessous.

Qu’il est beau là sur son petit tas de bois !

Meilleure décision de ma vie (en matière de photo / vidéo en tout cas 🤭). Si vous testez un jour un hybride, vous comprendrez mon engouement pour la chose !

Quels sont les avantages d’un boîtier hybride par rapport à un reflex ?

Déjà, qu’est-ce qu’un appareil photo numérique hybride (mirrorless en anglais) ? Eh bien c’est un appareil qui n’a pas de miroir. Sur un appareil photo reflex, quand vous regardez l’écran ou le viseur pour prendre une photo, vous voyez exactement ce qui est capté par l’objectif, grâce au miroir qui réfléchit la lumière vers un système optique. Alors qu’avec un hybride, ce que vous voyez est une image numérique retranscrite par le capteur.

Et pourquoi c’est bien ?

Chaque type d’appareil photo a ses avantages et ses défauts, et encore aujourd’hui, alors que l’hybride a (vraiment) le vent en poupe, il y aura toujours des fans du reflex, qui me menaceront avec un bâton car je praise l’hybride. Il y a même les passionné·es d’argentique, pour celleux qui aiment la photo vintage (👉des exemples de rendu en argentique). Pour ma part, voici une liste non exhaustive de ce que je préfère en hybride :

Un aperçu direct sur votre photo

Vous voyez en direct live ce à quoi votre photo va ressembler. Comme l’image qui est recréée par le capteur prend en compte tous vos réglages, vous êtes sûre·e de ne pas avoir de mauvaise surprise ! Si vous devez prendre une photo rapidement, vous dégainez votre appareil, et hop, vous voyez directement ce que vous prenez. Avec un reflex, si on n’a pas l’habitude, on peut plus facilement rater ses photos (car on voit ce que l’objectif voit, donc on peut louper l’exposition, par exemple). 

L’obturateur électronique

Que vous pouvez activer, pour rendre votre appareil silencieux. Super pratique pour prendre des photos sans que personne ne le sache. Pour l’animalier, vous aurez droit à plusieurs essais avant de les faire fuir, mais c’est aussi valable pour les autres types de photos. Prendre un sujet en photo quand il ne s’y attend pas donne souvent le meilleur résultat !

La technologie 

Ce que permet la technologie embarquée d’un hybride est époustouflant. Prenons par exemple la fonction focus peaking (ou intensification) qui met en valeur les zones de mise au point. Si vous voulez plus d’infos sur le focus peaking, je vous conseille cet article très bien écrit. L’autofocus a également été amélioré, par exemple avec la détection des yeux, et le suivi des mouvements…

Certains diront que les hybrides ont plus de bugs que les reflex car ils sont plus technologiques, personnellement je n’ai pas vu la différence. C’est sûr qu’il faut le mettre à jour de temps en temps, mais ce n’est vraiment pas grand chose (euh attendez, c’est quand la dernière fois que je l’ai fait 😋?).

 

Objectifs  

Avec mon Sony a7iii, j’ai :

le Sigma 24/70 mm f/2.8

Un objectif polyvalent qui vous permettra d’avoir un grand angle de prise de vue. Un gros bébé de quand même 800 grammes (à titre de comparaison, les kits vendus avec l’a7iii vendent souvent le 28/70 de sony, qui pèse 298 grammes). Le diaphragme est composé de 11 lamelles, pour un bokeh encore plus rond ! Et évidemment, on est fan de l’ouverture f/2.8 qui nous permet de faire du beau fond d’arrière plan et de gérer toutes les situations, peu importe la luminosité ! On passe un cran au dessus par rapport au 28/70, dans les objectifs pros. Ci-dessous, quelques clichés pris avec le 24/70. 👇

 

• le Sigma 105 mm f/2.8 macro

J’ai toujours été attirée par la macro (comme je le dis dans mon article sur moi-même, si vous êtes intéressé·e par ma vie personnelle). Zoomer dans les détails de choses qui nous entourent, et dont nous ignorons pourtant le vrai visage. La nature est si bien faite, si parfaite. C’est extraordinaire de s’y pencher pour l’observer. D’ailleurs si vous êtes curieux·se de voir à quoi ça ressemble, vous pouvez visiter ma page macro sur Flickr.

Mais sinon, il est aussi parfait pour la photo de produit (à condition d’avoir du recul car un 105 mm nécessite plus de place entre vous et votre sujet), de portrait (avec un magnifique effet de bokeh), et même de paysage, si vous aimez les vues rapprochées. Ci-dessous, quelques clichés pris avec le 105 mm. 👇

le Sigma 150/600 mm f/5.6-6.3 sport

Une belle bête, l’oeil vif. Il me faisait de l’oeil depuis plus d’un an, d’ailleurs. Difficile d’y croire quand je l’ai porté pour la première fois. Oui je dis porté, car il fait bien les biceps, surtout quand on l’emporte une journée en randonnée…Eh oui, on est loin des 200 grammes du 28/70. Là on est sur 2 100 grammes, 2kg sans le boîtier 🥵. Mais il en vaut la peine (héhé vous comprenez ?) ! J’ai déjà shooté de super portraits de pinsons, martins pêcheurs, hérons, canards, et même un Dingo sauvage (mon 🐶). Ci-dessous, quelques clichés pris avec le 150-600. 👇

Est-il gênant d’avoir un objectif de marque différente du boitier ? 

Ma réponse est…ça dépend. 🤭 Certaines marques sont plus réputées que d’autres pour bien s’adapter (coucou Sigma) et sur d’autres, vous risquez de perdre certaines fonctionnalités de votre boîtier, comme par exemple l’autofocus. Il faut donc bien se renseigner.

Prendre un objectif d’une autre marque peut être une bonne alternative, surtout au niveau du rapport qualité / prix.  J’avais hésité entre le 105 mm de sigma et le 90 mm de Sony. Outre le fait qu’il y ait une différence de 400€ environ, de nombreux tests ont prouvé que le sigma était tout aussi bon (voire meilleur sur certains points) que le Sony. Le tout c’est (again) de bien se renseigner. Vous pouvez aussi aller sur des sites comme explore cams, qui vous permettront de voir des photos prises avec l’objectif en question.

Quels objectifs pour quelles utilisations ?

Les objectifs dont vous avez besoin vont forcément varier en fonction du type de photos que vous faites. Dans tous les cas, j’ai envie de dire que si vous voulez un objectif polyvalent, il faut vous tourner vers du 24-70, ou 28-70. Si vous avez du budget, allez vers des focales entre f/1 et f2/8, qui vous permettront de shooter dans des environnements sombres sans bruiter ou avoir de flou bougé, et vous donneront aussi un beau flou d’arrière plan.

Si vous avez un peu moins de budget, un f/5.6 sera suffisant, mais attention aux endroits peu éclairés ! Il faudra peut-être prévoir un trépied ou un flash.

De manière générale, voici en gros ce vers quoi vous devriez vous tourner selon vos besoins :

Portrait : 55mm f/2.8

La vue de l’œil humain, parfait pour faire des portraits avec du beau bokeh, mais attention à la focale fixe qui pourra être limitante (il faudra vous approcher de vos sujets). Certains 55mm peuvent aussi servir pour la macro. Vous pouvez aussi utiliser des objectifs passe partout comme un 28-70 qui vous permettra d’avoir des plans larges de vos sujets mais aussi des plans plus rapprochés. Et pour les plans (encore plus) rapprochés, il y a le 90mm, ou le 105, initialement prévus pour la macro. Avec ces objectifs, vous vous assurez de super portraits ! Vous pouvez aussi vous tourner vers un 70-200, mais attention, ça va vous faire les bras 💪.

Paysage : de 18 à 55mm  pour du grand angle (par exemple un 14mm, un 16-50, ou un 35mm)

Vous pourrez prendre des vues larges, et même faire de la photo immobilière avec. Si vous voulez aller encore plus loin, vous pouvez même prendre un ultra grand angle (14-24mm) mais attention aux déformations sur les bords. Les personnes paraitront plus aplaties.

Macro

Idéalement, je vous conseillerais un 90mm ou un 105mm f2/.8. L’ouverture f2/8 est importante car elle permettra d’avoir une zone de mise au point plus fine et de bien isoler certains détails, et également d’avoir un beau…bokeh (yes, again). Le fait d’avoir un presque téléobjectif vous donne plus de recul et permettra de zoomer plus sans faire fuir les animaux / insectes que vous visez. Vous pouvez aussi faire de la macro avec un 55mm mais attention, il faudra s’approcher plus près de vos victimes 😈.

Reportages / événements

Pour cela, je vous conseille un objectif polyvalent comme un 28-70. Vous pourrez prendre des assemblées, des groupes, mais aussi des plus gros plans.

 

Matériel de stabilisation

Trépied de table Manfrotto

Utile pour poser votre appareil photo sur une table, par terre, ou un autre support. Très facile à transporter, très léger.

• Le K&F TM2515T1

Il pèse 1.6 kg environ. La colonne centrale peut pivoter à 360°, on peut faire du panoramique, on peut même la retourner vers le bas pour faire de la macro. La colonne centrale peut aussi se déporter, super pour les photos vers le bas (type photos de produits). Un des pieds se déclipse pour faire un monopode. Attention, il ne convient pas vraiment pour supporter un téléobjectif (comme le 150-600). Pour ce type d’objectifs, il faudra un trépied plus résistant, qui encaissera mieux le poids. 

• Le stabilisateur DJI Ronin sc2

Il permet de faire des séquences fluides, des travellings, de suivre des sujets, de faire de la vidéo de reportage, bref un incontournable de création vidéo. Pour les photographes seulement, passez votre chemin, ça ne vous sera pas utile.

💡Petit plus pour celleux qui font de la photo de ciel, de voie lactée, pour laquelle vous voudriez utiliser la fonction BULB (ou culinaire, ou tout type de photo où vous devez vous éloigner de votre appareil), il peut être intéressant d’investir dans une télécommande, pour prendre des photos à distance ! Là vous allez me dire, mais Camille, tu dérailles, quel rapport avec le Ronin ? Eh bien, aucun, sauf qu’en mode BULB, vous devez rester appuyé sur le déclencheur tout le long de la prise. Même sur trépied, la photo aura un effet flou bougé. Si si, même si vous ne tremblez pas comme une vieille mamie. Mais enfin, si je vous le dis ! La télécommande permet donc d’utiliser cette fonction sans toucher à l’appareil.

 

Lumières & éclairage

3 lampes à LED Neewer

Un must-have pour la photo de produit, la photo culinaire, et la photo studio.  Très pratiques car elles éclairent en RGB (on peut ajuster la teinte de 0 à 360° et la saturation des couleurs), et on peut également ajuster la température des couleurs de 3200k à 5600k (pour les teintes de blanc / beige).

Si vous voulez investir dans des éclairages / lampes, il est important d’en avoir minimum 2 (le top c’est 3), pour pouvoir éclairer votre sujet avec une lumière principale et casser les ombres avec une lumière secondaire. Une 3e lampe peut être parfaite, à placer derrière le sujet, par exemple, pour le mettre en valeur, ou au dessus, pour encore plus casser les ombres.

Pensez aussi à investir dans des batteries si vous vous déplacez avec vos lampes (celles-ci sont légères et démontables donc facilement transportables).

Godox RGB LED Light LED6R mini torche LED

C’est une petite lampe que vous pouvez soit clipser sur un trépied de table ou sur l’emplacement flash de votre appareil photo, ou sur une table tout simplement. Utile pour déboucher des ombres en portrait, pratique pour créer des effets lumineux en produit. Un petit accessoire passe partout bien sympa.

Matériel technique & autre équipement 

Voici une liste d’autres équipements dont vous pourriez avoir besoin :

✓ Une deuxième batterie pour votre appareil photo. Vous pouvez en acheter d’une « sous-marque » mais elle tiendra moins longtemps que la batterie d’origine. Donc je vous conseille plutôt la même batterie, elle sera plus onéreuse mais plus sûre !  Un indispensable absolu pour quiconque sort un peu de chez lui·elle. 

✓ Un chargeur de batterie. Non compris avec l’a7iii et qu’est-ce que c’est étrange et regrettable. Vraiment plus pratique que de devoir brancher votre appareil à chaque fois pour la charger, et vous pouvez utiliser votre boîtier pendant que l’autre batterie recharge sur secteur. 

✓ Un sac photo. Eh oui, vous comptiez le mettre où, le bébé, pendant les sorties ? 🤭 Il y a beaucoup de marques connues qui font des bons sacs (comme par exemple lowepro, manfrotto…), avec des pochettes à scratch qui modifient les sections en fonction de vos besoins. Attention, lors du choix de votre sac, à bien penser à ce que votre matériel rentre dedans (appareil, câbles, batteries, objectifs et futurs objectifs). Personnellement j’ai opté pour un sac Tenba Fulton, pour les sorties classiques, car il a un compartiment pour l’appareil photo et un compartiment pour mettre d’autres affaires. Ses ouvertures rendent le vol de l’appareil impossible, puisque seul le·la porteur·se du sac pourra y accéder. Pas bête ! Et tellement, tellement important. Pour transporter plus de matériel, ou pour le 150-600, j’ai le très fiable Lowepro flipside 400 aw.

✓ Un filtre neutre à mettre sur votre objectif pour protéger la lentille. Ca ne coûte pas grand chose et ça pourra vous éviter des regrets, des larmes, et l’achat amer d’un nouvel objectif. Un accident est si vite arrivé, évidemment non couvert par la garantie. Un filtre constamment vissé sur votre objectif le protègera des coups et des rayures.

✓ Un pinceau et une soufflette pour nettoyer votre appareil et vos objectifs. Surtout bien souffler les poussières avant de nettoyer l’objectif, pour éviter les rayures. 

✓ Un disque dur externe (voire deux, ou trois) pour stocker vos photos et surtout faire des doubles (…voire des triples) de vos photos. Surtout si vous êtes en pro, il faut absolument éviter la perte de données.

✓ Un ordinateur (pour le tri, le traitement, le stockage…). Et attention à la colorimétrie de votre écran ! Il faut qu’il soit bien calibré, sinon, vous risquez de louper tous vos traitements photos. Pour cela, vous pouvez investir dans une sonde colorimétrique, ou un écran certifié pantone. Ca serait quand même dommage de faire de belles photos et de finir le tout avec un mauvais écran. 

J’espère que cet article vous a un peu aidé, ou qu’il aura pu satisfaire votre curiosité 🤭. Si vous avez des questions sur le matériel, ou si vous voulez juste papoter, d’ailleurs, n’hésitez pas à me contacter !

Camille 

Vous aimerez aussi :

Pourquoi engager une photographe professionnelle  en 2024 ?

Pourquoi engager une photographe professionnelle en 2024 ?

Pourquoi engager un·e photographe professionnelle alors que vous pourriez faire les photos vous-même ? La photographie, c'est à la portée de toustes, prenez votre smartphone en main et c'est parti. Et pourtant, le métier de photographe n'a pas disparu, comme vous le...